Login   :     Passe :   Se connecter :   |   Mot de passe oublié   |     (accès réservé aux ayants droit)
Centre-socioculturel du Fossé des Treize
Centre-socioculturel du Fossé des Treize
0 à 3 ans
4 à 10
  ans
    11 à
18 ans


Plaquette saison
2019 - 2020

Page précédentePage suivante
 Accueil >  Microcosmogonies et le parcours du livre

Haut de page

Voir tous les articles Voir tous les articles "Ça c'est passé au Fossé ..."

Microcosmogonies Microcosmogonies, tel est le nom de la résidence de la compagnie « le théâtre de la nuit », originaire de l’Isère , au Centre National Dramatique de Strasbourg ( anciennement TJP).
Partant de la nouvelle de Jules Supervielle, « l’enfant de la haute mer », Elise et Chloé, marionnettiste et metteur en scène, ont associé  trois élèves de l’école supérieure des arts décoratifs de Strasbourg et 2 familles adhérentes du Fossé des 13 pendant 3 dimanches et un week-end entier entre février et juin 2013 au TJP pour la réalisation des microcomogonies, ces petits mondes d’ombres, imaginés par les enfants et leurs parents, composés de paysages, de petits personnages qui se sont présentés à nous dans des valises, transformées en dispositifs de projection.


Microcosmogonies « Nous sommes fières du résultat, nous avons tout fait de A à Z ! » précise Bénédicte, une des mamans qui a participé à cette aventure. « Nous sommes bluffées par le résultat, et dire que je pensais que je ne savais pas dessiner ! » complète Naïma. Les deux familles ont particulièrement apprécié les liens qui se sont tissés avec les artistes et les moments passés avec leurs enfants. Pour réaliser les différentes saynètes, elles ont manipulé des scalpels, ont découvert l’aquarelle et le pop-up.
Microcosmogonies, c’est le résultat d’un partenariat avec le centre national dramatique, qui a permis à deux familles de notre quartier de se découvrir une âme d’artiste ! Les cinq saynètes ont été présentées au public composées des familles et des amis le dimanche 16 juin au TJP.
 

Comment se fabrique un livre ? C’est la question à laquelle le projet franco-allemand « le chemin du livre – Wie entslecht ein Buch ? » a répondu en proposant à  18 enfants des sections bilingues des écoles de notre quartier et 16 enfants de l’école internationale de Kehl de se retrouver un mercredi par mois de janvier à juin pour réaliser un bestiaire franco-allemand. Coordonné par la ligue de l’enseignement, et financé par des fonds de l’Euro-district,  les enfants, répartis en binômes franco-allemands ont été accompagnés dans leurs réalisations par Rosemarie et Hildegarde, deux conteuses de l’association « Lire et faire lire » et par Patricia et Ruth de l’association allemande « Die Lesewelt-Ortenau ». Ludovic, animateur du Fossé était aussi de la partie ainsi qu’Antoine un graveur qui a permis aux enfants de manipuler la presse et d’imprimer le bestiaire, ainsi crée.

Les enfants et leurs parents ont aussi découvert la forêt d’Offenburg où est né et vit Hademar et sa famille, un lutin devenu le héros d’un livre que les enfants ont pu découvrir à l’office de tourisme de l’Ortenau où les attendaient l’auteure et l’illustratrice. A Strasbourg, c’est à la Bouquinette que le groupe franco-allemand est allé à la rencontre de la littérature enfantine française. Le même jour, les enfants ont aussi pu grimper jusque sur la plateforme de la cathédrale.
Le samedi 15 juin, les familles venant de part et d’autre du Rhin se sont réunies au Fossé des 13 pour découvrir les réalisations e leurs enfants. Ce projet pilote pour l’année 2012/2013 va être modélisé sur les autres quartiers de la CUS dès la rentrée 2013.
 
 
Malika ASDIK-BASAK

CSC Fossé des Treize 6, rue Finkmatt 67000 Strasbourg - Tél : 03.88.14.36.40 - Fax : 03.88.14.36.45